Bonjour,

23022017
Né en 1948 à Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime, ma carrière professionnelle m’a amené en Loire-Atlantique, en 1982. Après avoir exercé une profession riche en expériences et en voyages, j’ai décidé de me consacrer au travail de la pierre (pierre de Tervoux, Tuffeau, Val de Vienne, St Savinien). Si l’idée date de 50 ans, la sculpture de la pierre quant à elle ne date que d’une douzaine d’années.
Je pratique en autodidacte la taille directe, le fait de partir du bloc brut et de ne pouvoir que retirer de la matière. Ne pas pouvoir revenir en arrière exclue toute possibilité d’erreur lors de la réalisation. La taille directe en appelle au sens de l’observation, à la faculté de prendre du recul. Elle suppose de saisir le sens du mouvement. Elle offre une grande liberté d’expression mais demande beaucoup d’habileté. Avec la taille directe je me mets à l’épreuve, retirer de la matière est à chaque fois une prise de risque avec en toile de fond la peur de casser. Cette pratique n’exclut pas la réalisation d’esquisses préparatoires, mais c’est essentiellement la forme du bloc et sa réaction au cours du travail qui me guident dans l’élaboration de l’œuvre achevée.
J’aime le contact avec la pierre, toucher la matière et suivre le fil de sa création. Je joue avec les formes et les reliefs, explore les espaces. J’ai la minutie du détail, ce qui me permet de réaliser des reproductions de monuments historiques à la perfection (comme la tour d’Oudon, les pyramides de Gizeh). Je laisser libre cours à mon imagination sans me préoccuper des modes et tendances.
Un artiste se doit d’être libre, libre d’explorer les formes et les matières, libre de jouer avec les représentations du réel et son imaginaire, libre de transformer le monde en œuvre abstraite. J’affiche et assume un style aux couleurs de l’art contemporain. La sobriété d’une pierre claire, unie, alliée à une technique de travail classique, afin de valoriser le jeu délicat des ombres, des creusés et des sur-reliefs. Je joue avec les lumières (en transformant certaines de mes sculptures en lampes) et avec les couleurs. Reflets de lumière rouge sur la pierre blanche, éclat bleu … Chaque pièce est une nouvelle découverte, une nouvelle rencontre.
Je travaille avec extrêmement de précision, de patience. Certaines sculptures représentent plusieurs mois de travail. L’aboutissement étant la rencontre et les discussions avec le public. Cependant pour moi qui suis autodidacte, ma plus grande satisfaction est d’avoir été récompensé par des compagnons du devoir.

Bonne visite et à bientôt.

Joël d’Esquermes

2, allée du havre
44521 Oudon
France

referencement internetgoogle referencement




Bonjour,

2022017
Né en 1948 à Mont-Saint-Aignan, Seine-Maritime, ma carrière professionnelle m’a amené en Loire-Atlantique, en 1982. Après avoir exercé une profession riche en expériences et en voyages, j’ai décidé de me consacrer au travail de la pierre (pierre de Tervoux, Tuffeau, Val de Vienne, St Savinien). Si l’idée date de 50 ans, la sculpture de la pierre quant à elle ne date que d’une douzaine d’années.
 
Je pratique en autodidacte la taille directe, le fait de partir du bloc brut et de ne pouvoir que retirer de la matière. Ne pas pouvoir revenir en arrière exclue toute possibilité d’erreur lors de la réalisation. La taille directe en appelle au sens de l’observation, à la faculté de prendre du recul. Elle suppose de saisir le sens du mouvement. Elle offre une grande liberté d’expression mais demande beaucoup d’habileté. Avec la taille directe je me mets à l’épreuve, retirer de la matière est à chaque fois une prise de risque avec en toile de fond la peur de casser. Cette pratique n’exclut pas la réalisation d’esquisses préparatoires, mais c’est essentiellement la forme du bloc et sa réaction au cours du travail qui me guident dans l’élaboration de l’œuvre achevée.
J’aime le contact avec la pierre, toucher la matière et suivre le fil de sa création. Je joue avec les formes et les reliefs, explore les espaces. J’ai la minutie du détail, ce qui me permet de réaliser des reproductions de monuments historiques à la perfection (comme la tour d’Oudon, les pyramides de Gizeh). Je laisser libre cours à mon imagination sans me préoccuper des modes et tendances.
 
Un artiste se doit d’être libre, libre d’explorer les formes et les matières, libre de jouer avec les représentations du réel et son imaginaire, libre de transformer le monde en œuvre abstraite. J’affiche et assume un style aux couleurs de l’art contemporain. La sobriété d’une pierre claire, unie, alliée à une technique de travail classique, afin de valoriser le jeu délicat des ombres, des creusés et des sur-reliefs. Je joue avec les lumières (en transformant certaines de mes sculptures en lampes) et avec les couleurs. Reflets de lumière rouge sur la pierre blanche, éclat bleu … Chaque pièce est une nouvelle découverte, une nouvelle rencontre.
 
Je travaille avec extrêmement de précision, de patience. Certaines sculptures représentent plusieurs mois de travail. L’aboutissement étant la rencontre et les discussions avec le public. Cependant pour moi qui suis autodidacte, ma plus grande satisfaction est d’avoir été récompensé par des compagnons du devoir.

Bonne visite et à bientôt.

Joël d’Esquermes

2, allée du havre
44521 Oudon
France

referencement internet - google referencement







ma passion le crochet |
Doljansky Evelyne |
le blog de Lila99 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | artgau
| FURTIVE EXPERIENCE
| Doll